La cessation de la communauté de vie entre époux en présence de biens immobiliers laisse place à une indivision sur lesdits biens, engendrant pour celui qui jouit individuellement d’un immeuble indivis l’obligation de s’acquitter d’une indemnité d’occupation ayant pour objet de réparer le préjudice causé à l’indivision par cette jouissance privative.